Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Actualités Attention à l’utilisation de la pristinamycine (PYOSTACINE®) chez les transplantés !
Navigation
Se connecter


Mot de passe oublié ?
 
Actions sur le document

Attention à l’utilisation de la pristinamycine (PYOSTACINE®) chez les transplantés !

Par crpv1Dernière modification 02/07/2012 19:08

Point sur l’interaction entre "pristinamycine" et "ciclosporine ou tacrolimus".

La pristinamycine est une synergistine, habituellement rattachée au groupe des macrolides. C’est un antibiotique à spectre d’action large, surtout utilisé dans le traitement des infections à staphylocoques.

Un néphrologue du CHU de Nancy nous a récemment alerté sur les conséquences de l’utilisation de la pristinamycine chez les transplantés et plus particulièrement chez les transplantés rénaux.

Pour rappel, le référentiel des interactions médicamenteuses [1] indique :

  • Pristinamycine+ciclosporine :

Augmentation des taux circulants de ciclosporine et de la créatininémie.

Mécanisme invoqué : inhibition du catabolisme de la ciclosporine.

Diminuer les doses de ciclosporine et contrôler strictement la fonction rénale. Doser les taux circulants de ciclosporine et adapter la posologie pendant l’association et après son arrêt.

  • Pristinamycine+tacrolimus :

Augmentation des concentrations sanguines du tacrolimus par inhibition de son métabolisme hépatique.

Dosage des concentrations sanguines du tacrolimus, contrôle de la fonction rénale et adaptation de la posologie pendant l’association et après son arrêt.

 

Exemples tirés de la littérature:

  • Une étude rétrospective a été réalisée chez 16 patients ayant reçu une greffe de moelle osseuse et recevant une posologie moyenne journalière de 2 mg/kg de ciclosporine. Les ciclosporinémies étaient significativement plus élevées (930ng/ml) chez les patients traités pour décontamination digestive par l’association pristinamycine/amphotéricine B; comparativement aux patients traités uniquement par amphotéricine B (560ng/ml) [2].
  • Un homme de 41 ans, greffé rénal était traité par tacrolimus avec un taux sanguin stable aux alentours de 9 ng/ml (N=5-15ng/ml). Seize mois après sa transplantation, un traitement par pristinamycine était instauré en raison d’une infection cutanée à staphylocoque. Quatre jours plus tard, la tacrolémie était augmentée à 52,4 ng/ml. L’antibiotique était alors arrêté et quatre jours après l’arrêt, la tacrolémie diminuait à 17,3 ng/ml, et ce sans modification de posologie. A noter que la fonction rénale était restée stable (créatinine : 110 à 120 µmol/l) pendant cette période. En trois semaines, le taux sanguin de tacrolimus était revenu à sa valeur initiale [3].  

Ciclosporine et tacrolimus sont deux molécules néphrotoxiques.

L’augmentation de leur taux circulant par la pristinamycine potentialise leur néphrotoxicité.

 Récemment, plusieurs cas de défaillance de la fonction rénale ont de nouveau été rapportés suite à la prescription de pristinamycine chez des patients transplantés rénaux traités au long cours par tacrolimus ou ciclosporine.

 L’association pristinamycine-anticalcineurine doit donc être étroitement surveillée.

Une adaptation posologique est à prévoir pour prévenir tout risque de défaillance rénale chez les transplantés rénaux en particulier.

 Ciclosporine et tacrolimus étant majoritairement métabolisés par la voie du cytochrome P450-3A4, plusieurs auteurs attribuent le mécanisme de cette interaction à l’inhibition du CYP3A4 par la pristinamycine, comme rapporté avec les macrolides. Cette hypothèse reste cependant discutée.

  1. http://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/98c755303b2878b3c8ea7b27519796f2.pdf
  2. Herbrecht R et al. Interactions of cyclosporine with antimicrobial agents. Rev Infect Dis 1990;12:371.
  3. Billaud EM et al. Tacrolimus –drug interaction profile : coprescription with pristinamycin in
    renal transplant patient. Fundam Clin Pharmacol 2009 ;13 :180.

 Spécialités concernées

  • Ciclosporine : NEORAL®; SANDIMMUN®
  • Tacrolimus : ADVAGRAF®, MODIGRAF®, PROGRAF®.
  • Pristinamycine : PYOSTACINE®


Réalisé avec le CMS Plone, le système de gestion de contenu Open Source

Ce site respecte les normes suivantes :