Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Actualités Contraceptifs oraux et embolie pulmonaire
Navigation
Se connecter


Mot de passe oublié ?
 
Actions sur le document

Contraceptifs oraux et embolie pulmonaire

Par crpv1Dernière modification 10/12/2014 18:26

Impact des nouvelles recommandations (enquête ANSM)

Des recommandations ont été émises en 2012 par l’Agence Nationale de Sécurité des Médicaments et des produits de santé (ANSM), visant à privilégier le recours aux contraceptifs oraux de 1ère et de 2ème génération.

Depuis cette recommandation, les données de vente des contraceptifs sont restées globalement stables mais les proportions des différentes catégories (orales, stérilets, implants…) et générations (1ère, 2ème, 3ème, 4ème) ont été modifiées.

Dernièrement, l’ANSM a cherché à évaluer si les modifications récentes de mode de contraception avaient impacté le nombre d’hospitalisations pour embolie pulmonaire (EP) chez les femmes âgées de 15 à 49 ans.

L’étude s’est basée sur le nombre d’hospitalisations pour EP à l’aide des données du programme de médicalisation des systèmes d’information de médecin-chirurgie-obstétrique (PMS-MCO). Une estimation de la réduction théorique du nombre d’EP a été réalisée par modélisation, en tenant compte du risque de base d'EP, du risque associé à l’exposition aux contraceptifs oraux combinés (COC) lui-même estimé par tranche d’âge avec les données de vente des COC. Une comparaison a ainsi pu être réalisée entre le nombre théorique attendu d’EP et le nombre réellement observé.

Les résultats indiquent:

  • une diminution du nombre annuel d’hospitalisations pour EP en 2013 chez les femmes de 15 à 49 ans (comparativement à 2012 et comparativement à la période 2010-2012),
  • que cette diminution serait liée à la modification de l’utilisation des COC.

Ce résultat est renforcé par l’absence de diminution des hospitalisations pour EP dans deux populations non utilisatrices de contraception orale : les femmes de 50 à 69 ans et les hommes.

L’ANSM conclut que la diminution de l’utilisation des contraceptifs de 3ème et 4ème génération a un impact bénéfique avec notamment une diminution des hospitalisations pour embolie pulmonaire.

Référence : Point d’information du 07/11/2014 - Etude de l’impact de la modification récente des méthodes de contraception sur la survenue d’embolies pulmonaires chez les femmes de 15 à 49 ans. file:///C:/Documents%20and%20Settings/u955337/Mes%20documents/Downloads/Etude-COC-Embolie-pulmonaire2014%20(4).pdf


Réalisé avec le CMS Plone, le système de gestion de contenu Open Source

Ce site respecte les normes suivantes :