Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Actualités Le bon usage de la nitrofurantoïne
Navigation
Se connecter


Mot de passe oublié ?
 
Actions sur le document

Le bon usage de la nitrofurantoïne

Par crpv1Dernière modification 26/08/2014 16:46

Les dernières recommandations en vigueur

La nitrofurantoïne est un antibactérien urinaire de la famille des nitrofuranes.  Deux  spécialités sont disponibles sur le marché français : FURADANTINE® 50 mg gélule et FURADANTIN® 5 mg/mL solution buvable (en ATUn).

La nitrofurantoïne est indiquée chez la femme adulte, la petite fille à partir de 6 ans et chez l’adolescente lorsqu'aucun autre antibiotique présentant un meilleur rapport bénéfice / risque ne peut être utilisé par voie orale [1], [2] et de la façon suivante:

  • en 3ème intention dans le traitement curatif de la cystite à risque de complication (différé selon antibiogramme),
  • en 3ème intention dans le traitement probabiliste de la cystite aiguë simple,
  • exceptionnellement, en 1ère intention en probabiliste s’il est nécessaire de l’instaurer en urgence (impossibilité de différer le traitement) pour une patiente présentant une cystite à risque de complication.

Par ailleurs, la nitrofurantoïne présente un intérêt dans le traitement de la cystite à bactéries multirésistantes (Entérobactérie productrice de β-Lactamase à Spectre Etendue (EBLSE)) compte tenu de l’évolution des résistances bactériennes.

En raison d’un risque immunoallergique potentiel grave pouvant entraîner des atteintes hépatiques (cholestase, nécrose hépatique chronique active) et pulmonaires (pneumopathie interstitielle, fibrose), les traitements répétés ou prophylactiques continus ne sont plus indiqués dans les recommandations 2014 [1] et doivent absolument être évités [2].

Chez les patientes en cours de traitement à visée prophylactique, il est nécessaire de mettre en place des mesures de surveillance appropriées, conformément aux recommandations du RCP, avec notamment la réalisation d’un bilan hépatique tous les 3 mois pendant toute la durée du traitement, et d’informer les patientes du risque potentiel de survenue de ces effets indésirables.

De nouvelles recommandations concernant la femme enceinte sont à venir.

Références :

[1] SPILF : Recommandations infections urinaires 2014 : http://www.infectiologie.com/site/medias/Recos/2014-infections_urinaires-long.pdf

[2] ANSM : Lettre transmise aux professionnels de santé du 31 mars 2014 : file:///C:/Documents%20and%20Settings/u703618/Mes%20documents/Downloads/DHPC_140401_Furadantine.pdf

Lien utile :

HAS : Commission de la Transparence (avis du 8 janvier 2014) : http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/evamed/CT-13091_FURADANTINE_PIS_RI_Avis2_CT13091.pdf


Réalisé avec le CMS Plone, le système de gestion de contenu Open Source

Ce site respecte les normes suivantes :